Σάββατο, 29 Απριλίου 2017

Le Hamas va dévoiler sa nouvelle charte "modérée" qui reconnaît les frontières de 1967

Le Hamas doit dévoiler lundi sa charte amendée, un texte qui était inchangé depuis près de 30 ans et est désormais plus "modéré", assurent ses dirigeants, notamment par la reconnaissance des frontières de 1967 et l'insistance sur le caractère "politique" et non religieux du conflit avec Israël.


La nouvelle version de ce document rédigé à la création du Hamas est discutée "depuis quatre ans", dit à l'AFP Bassem Naïm, haut cadre dans la bande de Gaza du mouvement islamiste qui se présente comme le fer de lance de la "résistance" palestinienne à l'occupation israélienne et qui a combattu Israël à trois reprises à Gaza depuis 2008.

  • Renouveler une charte vieille de 30 ans

Au terme de ces négociations, un nouveau document a été mis au point et il s'ajoute à la charte originelle datant de 1988 mais qui ne sera pas abandonnée.

La principale modification est la reconnaissance de l'État de Palestine dans les frontières de 1967, explique à l'AFP un haut cadre du Hamas sous le couvert de l'anonymat. La charte énoncera clairement comme objectif l'instauration d'un "État de Palestine souverain avec pour capitale Jérusalem dans les frontières de 1967", dit-il.

"Cela ne signifie en aucun cas une reconnaissance de l'entité sioniste", (Israël ndlr), prévient-il.

Un principe reconnu également par la branche armée du Hamas
Certes, le fondateur du Hamas, cheikh Ahmed Yassine, assassiné en 2004 par Israël, avait plusieurs fois repris à son compte les frontières de 1967, mais c'est la première fois qu'elles sont écrites dans le texte qui régit l'ensemble des composantes du Hamas, y compris sa branche armée, souvent présentée comme concurrente de la branche politique.

Ce texte, explique à l'AFP Ahmed Youssef, cadre du Hamas est "plus modéré, plus mesuré et permet de se prémunir contre les accusations de racisme, d'antisémitisme ou de contravention au droit international". Un enjeu majeur pour le mouvement, déclaré "terroriste" par les États-Unis et l'Union européenne.

Dans ce nouveau document, le Hamas dit "faire la différence entre les juifs comme communauté religieuse d'une part et l'occupation et le projet sioniste d'autre part".
  [RTBF avec Agences]
29/4/17

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

ethnologia news only

Five million of our brothers: It is Turks who will shape Europe's future

Europe's future depends on the Turks who live there, President Recep Tayyip Erdogan told a large public rally on Thursday.

Blog Widget by LinkWithin