Τετάρτη, 24 Ιανουαρίου 2018

Avramopoulos: le refus de quotas de réfugiés dans l'UE est "inacceptable"

 pays de l'Est
Il est "inacceptable" que des pays de l'UE se refusent à participer à l'accueil de demandeurs d'asile pour soulager d'autres Etats membres comme la Grèce ou l'Italie, a déclaré le commissaire européen chargé des questions migratoires Dimitris Avramopoulos dans un entretien avec l'AFP.


M. Avramopoulos doit assister jeudi à Sofia à une réunion des ministres de l'Intérieur des 28 consacrée notamment à la réforme de l'asile dans l'UE, bloquée depuis plus d'un an par les divisions sur d'éventuels nouveaux quotas d'accueil en cas de futures arrivées massives.

L'objectif d'un compromis d'ici fin juin, fixé par les dirigeants de l'UE, "est atteignable" selon le commissaire, ancien chef de la diplomatie grecque et ancien maire d'Athènes.

"Il est urgent d'avancer pour adopter un nouveau règlement Dublin", a-t-il insisté, en référence à ce texte européen décrié qui confie la responsabilité du traitement d'une demande d'asile presque systématiquement aux pays de première entrée dans l'Union.

"Ce dont l'Europe a besoin, c'est d'un système européen commun d'asile. Aujourd'hui, ce sont l'Italie et la Grèce qui sont sous une énorme pression, mais personne ne peut garantir que le futur ne réserve pas de surprises", a prévenu M. Avramopoulos, soulignant que des pays de l'Est, critiques virulents de la politique migratoire de l'UE, n'étaient pas à l'abri d'un futur afflux.
 (RTL.BE/AFP)

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

ethnologia news only

Five million of our brothers: It is Turks who will shape Europe's future

Europe's future depends on the Turks who live there, President Recep Tayyip Erdogan told a large public rally on Thursday.

Blog Widget by LinkWithin